Voyage à Sulawesi
Bonjour, je m'appelle Topik, je suis d'origine Toraja et je vis a Sulawesi en Indonésie et je suis guide touristique. Je vous fais partager mes excursions et vous propose de découvrir l'Île ou je vis, ainsi que la culture Toraja.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis
Contactez-moi

«  Août 2014  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Rubriques

Actualité
Excursion

Menu

Voyage en Indonésie et Singapour


Je suis célèbre dans les Célèbes !

Depuis que cet article a été publié dans le journal Fajar tous mes amis m'appellent !

On avait été interviewés sur le Lac Tempé par un journaliste qui faisait un reportage. Et j'avais fait l'interprète pour Philippe et Eric. La conclusion de l'histoire est que les autorités vont mettre en oeuvre les suggestions d'éditer une carte de la région avec le points d'intérêts autours du lac comme l'ont suggéré Philippe et Eric dans leur interview.

Article dans Fajar

Voici une traduction de l'article :

Les maisons flottantes sont des Prima Donnas

Le Sud de Sulawesi est un secteur à fort potentiel touristique. Le Lac Tempe en est un exemple. Ce lac est célèbre chez les étrangers pour ses pêcheurs.

Cependant faire connaitre le Lac est une dificulté pour le gouvernement local. En effet, le lac est tout petit voir invisible sur une carte du monde.

Le potentiel du lac doit être mieux exploité particulièrement dans le secteur du tourisme, car c'est un endroit déjà visité par les touristes étrangers. Le Lac Tempe a en effet une particularité intéressante : les maisons flotantes des pêcheurs.

Pour les touristes, le spectacle de plus de 100 maisons flottantes est très impressionnant. Parmi les milliers de lacs autour du monde, il n'y en a pas d'autre pareil au Lac Tempe. Pour ces raisons, le Lac Tempe attire les touristes étrangers qui viennent le visiter. Pourtant le nombre de visiteurs n'augmente pas d'année en année.

"J'ai voyagé autour du monde et visité plusieurs lacs, mais ce n'est qu'à Senkang que j'ai vu pour la première fois des pêcheurs vivre dans des maisons flottantes. Et il élevaient aussi des poulets au dessus de l'eau." dit Philippe qui est accompagné d'Eric, deux touristes français rencontrés sur place.

C'est assez facile d'accéder aux maisons flottantes. Elles ne sont qu'à 7 kilomètres de Sengkang et on met 15 minutes en bateau à moteur pour s'y rendre. On trouve facilement un bateau sur place et le voyage coûte entre 50.000 et 75.000 roupies.
(Hamsah/A suivre)




Publié à 05:50, le 7 février 2008
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Excursion avec Philippe et Eric - Septembre 2007

Philippe et Eric m'ont contactés par Internet et dès leur arrivée à Makassar ils m'ont fait appeler par téléphone pour qu'on se rencontre à leur hôtel. Ils m'avaient demandé de pouvoir dormir chez l'habitant pendant leur séjour et j'ai donc préparé spécialement pour eux un tour ou ils ont eu l'occasion de dormir chez ma belle famille en montagne. Une première pour tout le monde car je n'ai jamais fait cela avant et aucun touriste ne vient dans cette région.

Jour 1

Nous sommes donc partis de Makassar pour Rammpanoi dans le Sud de Sulawesi en voiture avec notre chauffeur Petrus que je connais bien qui est Toraja comme moi et qui conduit avec prudence. Mais il ne parle qu'indonesien. En route, nous avons fait un arrêt pour admirer une chûte d'eau et nous restaurer. Nous sommes arrivés dans la soirée chez mes beaux-parents qui étaient ravis d'accueillir des étrangers chez eux. Bien sûr j'avais avertis Philippe et Eric que c'était rustique. Mais ils ont apprécié et le contact est passé tout de suite. Ils avaient même ammené des photos de leurs maisons et de leurs familles pour expliquer leur vie en France. Et ça a beaucoup intéressé tout le monde car malgré une coupure de courant, tout le monde est resté très tard pour discuter et faire connaissance.

Jour 2

Vendeur de poisson sur le marché On a de la chance (mais je m'étais renseigné) car il y a un mariage. Des fonctionnaires notables marient leurs enfants et comme ma belle soeur est invitée, on y est tous allés apres avoir fait les courses au marché.

Au marché, personne ne voit d'étranger d'habitude alors ça a été un évèvement. Il a fallut photographier tout le monde! Le vendeur de poisson, celui de tabac, de pop-corn et les vendeuses aussi qui réclamaient a être prises en photo. On a quand même pu acheter des pomme de terre car c'est Philippe et Eric qui font la cuisine ce soir et ils nous font des frites (On a pas aimé trop ça mais c'était sympa quand même).

Au mariage, bien sûr nous avons été reçu avec les honneurs et nous avons partagé une partie du repas qui dure toute la journée. La auss, Philippe et Eric on dût photographier toute l'assemblée et ils ont suscité beaucoup de commentaires a cause de leurs nez qui ne sont pas comme ici. Ils ont aussi pu discuter un peu avec les parents des mariés qui on arrangé le mariage pour leurs enfants.

Dans l'après midi, on est aussi allé à une pendaison de cremaillère car une nouvelle maison sur pilotis a été construite. C'est la fête et tout le monde prépare a manger quand nous arrivons.

Jour 3

Après des aurevoirs chaleureux nous partons pour Bira sur la côte.

En route on fait une escale vour rendre visite à la tribue Kajang qui garde un mode de vie primitive. Ils refusent en effet toute modernite ; l'électricité, le moteur, le téléphone, et vivent en autarcie. Pour pouvoir entrer dans leur village il faut respecter leurs coutumes et en particulier s'habiller en noir. Le chef Kajang est très puissant et a de grands pouvoirs. Il peut par exemple infliger des soufrances aux personnes avec des aiguilles dans une poupée, et même la faire mourrir.

Jour 4

A notre arrivée à Bira, on passe par la plage rendue célèbre par Thalassa, l'émission de télévision en France pour la construction de bateaux en bois directement sur la plage. Comme toujours il y aplusieurs bateuax en construction et on monte en visiter pour voir les artisants travailler.

Puis pn passe acheter du baracuda pour faire cuire ce soir et manger avec nos hôtes. La grillade est vraiment bonne et appréciée par tout le monde. Philippe me fait remarquer que c'est aussi bon que a langouste.

Jour 5

Le matin quartier libre pour Philippe et Eric qui on dormi dans un petit bungalow sur la plage. On est dans un vilagae de pêcheurs et il n'y a aucun autre touriste.

L'apres midi on est allé dans le coin plus touristique pour manger un peu et visiter. Je leur ai fait profité de la vue depuis le haut de la colline sur le panorama et les îles environnantes.

Le soir on a eu de la chance, car les propriétaires du bungalow sont venus passer la nuit ici et ont joué de la musique traditionnelle et chanté et ils ont invité Philippe à jouer du gong, qui en était très heureux.

Jour 6

Départ pour Singkang et le lac Tempe. On est donc parti tôt le matin et en route on a fait une escale pour qu'ils puissent faire un peu d'internet. Puis on est reparti jusqu'au lac ou on a dormi. C'est le début de ramandan et la ville s'anime le soir.

Jour 7

Ce matin on est allé sur le lac Tempe en bateau visiter le village flottant. On a eu de la chance, car un journaliste qui était en reportage a interviewé Philippe et Eric pour avoir leur avis sur ce qu'il faudrait faire pour allonger le séjour des visiteurs. Philippe a répondu qu'il faudrait faire une carte avec les principaux points d'intérêts et la diffuser dans les autres lieux touristiques de Sulawesi. Voir l'article . On a été invité par des pêcheurs et après leur avoir fait des cadeaux on a pris le thé ensemble. Ils ont fait visiter leur maison puis on est reparti car on doit faire la route jusqu'à Rantepao.

Jour 8

Marche aux bestiaux de Rantepao Ce matin on a visité le marché et c'est une chance il y a le marché au buffles et aux cochons. On visite aussi bien entendu le marché normal et Philippe et Eric font de petits achats. Un CD de musique comme on a dans la voiture et quelques épices et paquets de café Toraja.

Mais je me suis renseigné et il y a justement une cérémonie funéraire aujourd'hui et on y va. Bien sûr j'ai prévu un présent pour la famille et une fois arrivé on assiste à la cérémonie qui a déja démarré. Plusieurs buffles ont déjà été sacrifiés et c'est maintenant le tour des cochons. Puis du partage de la viande entre tous les invités qui sont envirron 1 000 personnes. Chacun doit recevoir selon son rang une part plus ou moins noble de viande. Le cérémonial est respecté dans la plus pure tradition Toraja, avec les danses, la musique, les processions et les costumes. C'est un grand moment dans notre vie de Toraja. On travaille toute notre vie pour pouvoir payer les buffles et offrandes pour cette cérémonie, et j'explique tout cela à Philippe et Eric qui semblent très intéressés.

Le soir je les emmène dans un petit resto que je connais bien pour leur faire goûter la cuisine Toraja et ils ont bien aimé.

Jour 9

Journée un peu plus calme aujourd'jhui. On fait une petite randonnée en descente après avoir visité un village Toraja. En route, Philippe soigne un tailleur de pierre qui en creusant un tombeau dans une roche a reçu un éclat de pierre dans l'oeil.

Le soir je les emmène dans un petit resto que je connais bien pour leur faire goûter les spécialités Toraja et ils ont aussi bien aimé.

Jour 10

On rentre a Makassar. Il faut partir tôt car il y a beaucoup de route. Petrus a eu un petit ennnui cette nuit avec la police des moeurs qui l'a arrêté avec une femme dans un hôtel alors qu'ils ne sont pas mariés. Du coup on part un peu plus tard mais tout va bien on fait la route comme prévu. En route on s'arrête pour prendre les billets d'avion de Philippe et Eric qui repartent demain a Yogyakarta. J'ai fait acheter les billets pour eux pendant notre voyage quand ils me l'ont demandé car il est tard et tout est fermé a cette heure ci. En plus on est dimanche.

Voici le blog de Philippe et Eric sur leur voyage en Indonésie et Singapour .



Publié à 09:13, le 3 octobre 2007 dans Excursion
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien